28.10.11

* Non je ne me souviens plus du nom du petit bal perdu *

Alors là je dois vous avouer que je n'en reviens pas moi-même de ce que je porte... Jamais je n'aurais cru la porter... Et tout le mystère est dans ce "la"... Que désigne-t-il ? Je parle de cette jupe ! Non je ne perds pas la tête car il s'agit bien d'une jupe à la base. Je vous explique en cessant les énigmes...

Voici une jupe que j'avais achetée il y a de nombreuses années chez les 3 Suisses et que je n'avais absolument jamais porté car à la réception du colis, je m'étais dit : "Mais c'est quoi cette jupe, c'est quoi cette forme immonde ?"... Mais je n'avais pas pris la peine de la renvoyer tout simplement. Alors je la gardais depuis lors en me disant qu'un jour j'aurai surement l'idée qui me la ferai porter... Peut être qu'un jour je prendrais la peine de faire un ourlet à la taille par exemple... Et bien non finalement, il m'est venu l'envie soudaine de la porter en robe ! Et là, je me suis dit "Mais bon sang Hélène, comment n'y as-tu jamais pensé ?" Elle était faite pour être portée ainsi cette jupe, il n'y a pas de doute ! Avec sa taille élastiquée et smockée elle s'y adapte parfaitement et son beau volume multi-jupons lui donne un tombé parfait. Puis bon les pois, j'aime tellement ça ! Un blazer noir, une ceinture à nouer sous la poitrine violette pour apporter une touche de couleur à cette tenue, mes bottines compensées — que je ne quitte décidément plus — et hop !

Un dernier mot pour m'excuser du lieu de mes photos qui est très souvent le même ces derniers temps mais je vous avoue être un peu lassée depuis quelques semaines de parcourir la ville de long en large en cherchant l'endroit un peu original qui s’accorderait avec ma tenue. Alors oui je vais un peu vers la facilité, notamment devant ces colonnes que je trouve très belles, qui s'allient avec tous mes looks et où la lumière est toujours parfaite qu'il fasse gris ou soleil. Le blues de l'automne s'installe un peu... Concentrez-vous sur la tenue et oubliez le reste...


Chanson du titre : Le petit bal perdu - Helena Noguerra

25.10.11

* Bang bang, he shot me down *

Pour commencer cette semaine, j'ai ressorti une robe du fond de mon dressing... Je vous explique. Cette robe je l'aime beaucoup et je me souviens encore lorsque j'avais craqué pour elle il y a désormais plusieurs années. J'aimais l'esprit rock et féminin qui s'en dégageait... Mais au final j'ai vite déchanté, et ce pour plusieurs raisons... La première est que cette coupe ultra féminine car ultra moulante ne permet aucun défaut de silhouette. D'ailleurs je pense qu'à 2 kilos près je n'y rentrerais pas dedans. Le second problème de cette robe c'est précisément ce qui fait sa spécificité et son originalité : les clous... Ah oui c'est sûr et certain, c'est sympa une robe cloutée mais alors qu'est-ce-que c'est pénible de devoir faire sans cesse attention à ce que l'on fait pour ne pas les perdre... En effet, au fur et à mesure que je la porte, il y a de plus en plus de clous décousus — surtout sur certaines zones... Alors je la ressors de temps à autre, comme un précieux trésor pas très pratique à porter...

Toujours est-il que j'ai choisie cette robe et que pour cette fois-ci je l'ai porté avec mes nouvelles bottines compensées de chez Bershka. Je vous avais dit que vous alliez beaucoup les voir cet hiver, et sur ce coup je les trouve juste parfaites. En effet, cette robe est bien trop moulante pour pouvoir la porter avec des talons selon moi. Et puis moi et les chaussures plates vous savez que ce n'est pas le grand amour... Le compensé et la sobriété de ces bottines lacées s'accorde parfaitement je pense. Et puis elles cassent le coté un peu soirée que pourrait vite avoir la robe. Pour le vernis, un rouge fatal !


Chanson du titre : Bang bang - Nancy Sinatra

20.10.11

* Tous ces matins qui m’endorment et ce jour qui s’éteint *

Parce qu'il est mon meilleur ami en automne et que je l'aime d'un amour fou, je vous présente un look tout simple avec mon blazer préféré. Je l'ai acheté l'hiver dernier chez H&M et depuis je dois vous avouer que j'ai du mal à le quitter... D'ailleurs, lorsque je fais le choix d'un blazer dans mon look, dans approximativement 75% des cas, je me dirige vers lui. C'est presque une obsession en fait ! C'est un vrai déchirement d'ailleurs lorsque je dois l'emmener au pressing. Cette impression vous savez que je vais absolument en avoir besoin ! Nous avons toutes des lubies dans ce genre. Je suppose... J'espère ! Bref, vous l'aurez compris, je l'adore. Je le porte le plus souvent les manches retroussées pour faire apparaître la jolie doublure rayée bleue claire et cela lui enlève son côté un peu strict. Pour aujourd'hui, je l'ai tout simplement associé à un jean.

Un look féminin-masculin que j'aime tout particulièrement porter. Pour le masculin : le jean + le blazer et pour le féminin : le top, le collier et les bottines à talons. Un look classique en somme qui me permet de porter ce top extrêmement loose de chez H&M Divided. En effet, si on ne le voit pas sous le blazer, il est très échancré sous les bras, à tel point que l'on voit mon soutien gorge sur les côtés. On verra pour l'assumer l'été prochain, mais avec une belle lingerie je pense que ça devrait me plaire. Niveau poitrine, n'en ayant pas beaucoup, j'estime que je peux me permettre ce décolleté assez plongeant car cela efface tout risque de vulgarité. Évidemment, lorsque je l'ai vu en boutique, ce fut comme s'il était fait pour moi ce top — j'affectionne tellement les marinières... Niveau accessoires, un collier nacré noir acheté il y a quelques semaines chez Camaïeu et une ceinture noire tressée de chez H&M. Pour les chaussures, octobre c'est le retour de la bottine ! Alors pour cette fois ce sera mes bottines noires à talons que j'adore avec leurs gros nœuds sur les côtés que j'ai acheté l'hiver dernier. Et enfin, un rouge pour le vernis !


Chanson du titre : Penser à rien - Cécile Simeone

17.10.11

* Dès les premières lueurs d'octobre, oh je sombre... *

Un retour étoilé ! Après plus d'une semaine d'absence me revoilà avec cette tendance dont il est difficile de passer à côté : l'imprimé étoile... Et ça tombe très bien parce que j'adore ça ! Je vous explique tout de même la raison de ce silence : je n'ai pas eu la possibilité de faire des photos la semaine dernière, impossible de caler un moment avec mon photographe, et qui dit pas de photos dit pas de publication... Et puis bon, je dois vous avouer aussi que j'ai un peu traversé depuis plusieurs semaines une crise que toute blogueuse connaît je suppose : dois-je continuer mon blog ? Car il faut dire quand même que cela est très chronophage et énergivore ! Mais la question est désormais résolue — pour le moment dirai-je! J’espère que vous ne m'avez pas oublié entre temps en tout cas... J'ai toutefois profité de cette semaine de pause pour modifier un peu le design du blog : nouveau header, nouvelle bannière en bas de page et nouveau fond ! J'espère que cela vous plaît...

Mais revenons à nos moutons, fermons la parenthèse... Je disais donc, un retour étoilé ! En effet, s'il y a bien un imprimé qui fait fureur en boutique cette saison ce sont bien les étoiles. Je n'ai pu l'éviter ! Mais autant être honnête avec vous, je n'ai pas du tout cherché à résister, j'ai même plutôt fait partie de celles qui s'y sont jeté dessus comme des affamées ! J'ai notamment craqué il y a quelques semaines pour cette petite jupe étoilée chez Pimkie — nouvelle boutique incontournable dans mon "shopping tour" ! J'ai décidé de l'assortir à un t-shirt blanc basique tout simple et un blazer noir de chez H&M. Pour les accessoires, une ceinture rouge de chez H&M pour donner du pep's à la tenue et pour rappeler la couleur de certaines étoiles de la jupe et un collier hippocampe. Pour les chaussures — vous remarquerez au passage que, ça y est, les collants sont revenus — mes nouvelles bottines compensées achetées le weekend dernier chez Bershka. Pour le vernis, du rouge bien sûr !


Chanson du titre : Fleur de saison - Emilie Simon