29.3.12

* I wanna know what's inside you *

La semaine dernière j'ai shoppé un sweat shirt. Voilà bien des années que je n'en avais pas porté je dois avouer, mais celui-ci dans les rayons de New Look m'a plu avec ces zèbres... C'est un peu de motif de timbré je trouve mais bon, c'est presque obsessionnel cette multitude de zèbre ! Me voilà donc repartie avec un sweat. Un sweat pour traîner oui mais pas que. Je voulais également pouvoir le porter à ma façon, et ma façon c'est bien sûr de le féminiser. J'ai donc sorti ma jupe plissée achetée il y a quelques semaines chez Pimkie. Mais la base de ce look était très enfantine  d'autant plus avec une queue de cheval, et ce n'était pas forcément le but. Pour ajouter une note plus rock j'ai donc "métallisé" avec une ceinture achetée il y a plusieurs années chez Zara et puis choisi de porter mes nouvelles bottines à lacets de chez Gemo que je vous avez présenté dans mon article * The phantom of the opera is here, inside my mind *. Pour adoucir le tout, mon collier à fleurs violettes de chez Accesorizes.

Reste cette question en suspens : Mais pourquoi n'ai-je pas choisi un fond plus frais et léger comme une porte violette par exemple ? On ne gagne rien à faire les choses dans la précipitation... La tenue aurai eu l'air plus printannière parce que là c'est complètement loupé. J'assume jusqu'au bout  je n'ai plus le choix de toute façon  je choisis donc de mettre en titre des paroles de "Sweet dreams" de Marylin Manson ! Allez ce n'est pas grave, bientôt le mois d'avril sera là et on pourra peut être bientôt enlever les collants... Pour ma part je languis, et ce d'autant plus que j'ai du mal à porter des couleurs tant que je dois encore porter des collants. Je vous souhaite une fin de semaine toute douce...



Chanson du titre : Sweet dreams - Marylin Manson

26.3.12

* Yesterday, love was such an easy game to play *

Samedi dernier, c'est dans le H&M bondé de Bellecour que je suis tombé sur ce t-shirt de la collection Divided. Je n'ai même pas pris la peine de l'essayer tellement il y avait du monde. Je me suis dit que, même si la coupe n'était pas vraiment ce que je voulais, je parviendrais toujours à en faire quelque chose d'une façon ou d'une autre. Et je pense que j'ai fais un bon pari car, sans nul doute, si je l'avais essayé, je ne serai pas repartie avec car il ne me va absolument pas : bien trop large sous les bras et puis le fait qu'il soit sans manches, j'ai l'impression d'être un camionneur ! Heureusement pour moi, il me semble avoir arrangé tout ça. Etape numéro 1 : on cache la misère avec un blazer  et puis en plus, ça donne un style chic à la tenue. Etape numéro 2 : on enfile le t-shirt dans le jean pour l'obliger à bien se placer et on rajoute une ceinture. Enfin, 3ème et dernière étape : la touche finale, en l’occurrence ce collier doré de chez Bershka sur lequel j'ai craqué littéralement. Pour les détails, une paire de bottines noires à talons et une couette pour ajouter du dynamisme à la silhouette. Et bien figurez-vous que j'adore ce look et que je m'y sens vraiment bien au final en plus. Aucun regret !

Je ne peux finir ce post sans parler de mon précédent * It's you, it's you, it's all for you everything I do * où j'avais lancé le débat sur le fait que je ne regarde pas l'objectif. Je tenais à vous remercier pour votre compréhension, vos encouragements et pour la plupart même vos messages me disant que cela ajoute une certaine originalité à mon blog voire même une note mystérieuse. Il faut que je sois honnête, il y a bien peu de chance que cela change de toute façon, même si je fais des efforts ponctuellement... Suite à ce débat, j'ai posté sur la page facebook du blog une photo de moi de face que j'avais faite pour mon précédent article pour vous montrer à quel point je ne suis pas naturelle lorsque je fixe l'objectif. Merci pour vos nombreuses réactions, votre avis compte pour moi. Je vous embrasse et vous souhaite une belle semaine ensoleillée!






Chanson du titre : Yesterday - The Beatles

22.3.12

* It's you, it's you, it's all for you everything I do *

Voilà des mois que j'avais ce t-shirt dans mon dressing et que je ne vous l'avais toujours pas montré alors que je l'adore. Un joli gris souris, un décolleté parfait et surtout des épaules justes incroyables. Ce t-shirt je l'ai rêvé en noir, mais malheureusement je ne l'ai jamais trouvé dans les H&M de Lyon. Je m'étais donc rabattue sur les coloris gris et rose pâle. Je vous avais montré ce dernier il y a presque un an dans mon article * Pas plus qu'une autre fleur de saison *. Si j'avais pu, je l'aurai acheté dans tous les coloris qui étaient disponibles en boutique de toute façon ! C'est ce que j'ai fais d'ailleurs... Ces derniers temps j'ai tendance à l'assortir irrémédiablement à ma jupe Bizzbee. Souvenez-vous je vous avais déjà dit à plusieurs reprises comme ici ou ici à quel point j'aime les jupettes de cette enseigne. Cet automne, j'ai achetée celle-ci et je l'adore avec ses 6 jolis boutons officiers à la ceinture, ses poches ainsi que ses jolis détails d'ici ou là. Pour les chaussures, mes bottines compensées Bershka que vous connaissez pour ceux qui me suivent habituellement.

Un mot pour vous dire que, encore une fois pour cet article, j'avais pris des dizaines de photos en regardant l'objectif, comme à chaque fois d'ailleurs  mais de plus en plus aux vues de vos nombreuses remarques m'incitant à lever la tête. Encore une fois, je ne les publierai pas. Il n'y a rien à faire, je ne parviens pas à supporter mon air niais  peut être qu'il n'y a que moi qui le voit d'ailleurs mais bon. Je ne suis pas naturelle sur ces photos. Certes j'ai un blog, et donc forcément je m'expose à ce titre, mais je ne fais pas des photos de moi, mais des photos de mes looks, à défaut de réussir à faire mieux. Peut être un jour... Etre devant un objectif n'est pas quelque chose d'inné chez moi. Je vous embrasse et vous remercie d'être là malgré tout !

Post scriptum du 23/03 : Si vous le souhaitez, j'ai publié une photo inédite de cette série sur la page facebook du blog... Une photo où je suis de face !




Chanson du titre : Video games - Lana del Rey

19.3.12

* Nous sommes faits d'atomes et d’électricité *

Après les rayures en haut, voilà les rayures en bas... Non non je n'aime pas du tout ça, c'est une fausse idée ! Il se trouve juste que cet hiver, je suis tombée sur ce top argenté en boutique, chez Mim pour être précise, et, alors qu’habituellement je n'achète rien là-bas, j'ai craqué. Je ne savais pas encore avec quoi l'associer ni en quelle occasion, peut être une soirée m’étais-je dit... Je trouverais bien une occasion de le porter de toute façon et si ce n'est pas cette année ça sera une autre. Je ne suis pas toujours pressée de porter un vêtement. Certains attendent des mois dans mon dressing avant d'être porté pour la première fois... J'attends d'avoir le déclic, l'idée de l'association qui me conviendrait. Et puis finalement j'ai décidé de faire un look de jour avec ce top argenté. Pourquoi pas ? Il ne faut pas toujours rester dans les codes pré-établis !

Pour effacer le côté "disco" du top, je lui ai associé une jupe à rayures. Enfin là, encore une fois, vous commencez à me connaitre, à la base c'était une robe Bershka, que j'ai coupée car elle était bien trop courte. Et puis, même si j'adore les rayures, il y en avait trop sur celle-ci à mon goût. Vue la saison, j'ai choisi d'y ajouter un blazer. Oui je sais je porte souvent un blazer mais en fait il y a une raison toute simple, c'est que c'est bien souvent la seule solution que j'ai pour porter des manches courtes en hiver car les gilets ne vont pas à ma silhouette. Je ne sais pas exactement pourquoi. Moi je l'attribue à ma petite poitrine mais en fait je n'en sais rien. Toujours est-il qu'ils ne tombent jamais comme je le voudrais. Et j'en suis bien malheureuse... Mais bon après tout, c'est ça aussi s'habiller, c'est composer avec ce qui nous va ou pas. J'ai ajouté à ma tenue un collier discret argenté pour donner légèrement du relief au top et des bottines noires. Un dernier mot pour vous dire que Arnaud du blog Le collant selon Arnaud m'a interviewée, si vous souhaitez en découvrir un peu plus, vous pouvez cliquer ici. Je vous souhaite une belle semaine et vous invite à me retrouver sur la page facebook du blog si le coeur vous en dit...



Chanson du titre : La petite misère - Raphaël

15.3.12

* Golden Baby, c'en est assez de courir, te faire désirer *

Vous vous souvenez, lorsque vous étiez petits, vous aviez sûrement appris ce poème de Pernette Chaponnière qui disait "On m'a dit qu'une hirondelle ne faisait pas le printemps et moi je dis que c'est elle, sinon qui le ferait donc ? ". En tout cas moi je me souviens de ces quelques phrases depuis toutes ces années et ce n'est pas un hasard si j'ai sorti mon pull avec le motif hirondelle aujourd'hui. Depuis des semaines, j'attends de pouvoir le porter... Depuis que je l'ai vu sur l'e-shop de New Look en fait, en fin de soldes. Il est paru comme une évidence en le voyant que ce pull était, pour moi, le pull parfait dont je rêvais. Il n'était plus disponible qu'en taille 40. Mais peu importe, sur ce genre de coupe, la taille importe guère. Et puis il m'était impossible de ne pas l'avoir. En plus, au final, cela me permet de le porter tombé sur l'épaule et j'adore porter les vêtements de cette façon car je trouve que cela ajoute une note de féminité à mon look.

En tout cas ce qui est sûr c'est qu'avec ce pull je suis parfaitement accordé avec le fond de mon blog ! Il faut dire que l'imprimé oiseau c'est exactement ce que j'aime. Je ne sais pas, c'est un imprimé plein de légèreté et de poésie je trouve. Bref, "ce n'était qu'une hirondelle, un oiseau noir et blanc et pourtant je n'ai vu qu'elle, et j'ai le coeur tout content". Et il faut dire que c'est chez New Look que l'on trouve le plus facilement ce motif. D'ailleurs, je vous avais déjà montré un t-shirt de la marque fin septembre dans mon post * Des tartines de miel aucun nuage au ciel * avec le même imprimé. Pour aujourd'hui, j'ai associé ce pull blanc tout simplement à un jean slim et mes bottines à talons noires. Pour le vernis, un rouge rosé, la teinte 42 de la marque Peggy Sage plus précisément. Ça sent le printemps ! Mais pour combien de temps encore ? Je vous souhaite une belle fin de semaine...





Chanson du titre : Golden baby - Coeur de pirate