29.4.13

* But when you come and I am filled with wonder *



Des foulards, j'en achète vraiment régulièrement. En effet, je suis souvent attiré pour leurs couleurs et leurs motifs, voire leurs matières. Et pourtant, je n'en porte pratiquement jamais car je ne sais pas particulièrement bien les faire tomber et que j'ai tout de suite l'impression que ça m'alourdit bien trop la silhouette... Pourtant, j'admire tellement certaines filles que je peux croiser dans la rue et qui ont eu l'air d'avoir noué ça en deux temps, trois mouvements, et tout est parfait. Alors, quand j'ai envie d'en porter un malgré tout, je le noue souvent d'une façon qui, je pense me ressemble, d'une façon un peu stricte en fait, en noeud de cravate. En plus, je n'aime pas ne pas avoir le cou dégagé, il est donc bien difficile pour moi de m'imaginer avec un foulard noué d'une façon différente. Ça me limite immédiatement. Ce foulard coloré de nuances de bleu et de violet, je l'avais shoppé chez Pimkie il y a quelques années et je vois que c'est celui que je choisis le plus souvent au final même si j'estime en avoir de bien plus joli.

Je l'ai associé avec une petite jupe en laine grise shoppée cet hiver chez H&M. Avec sa coupe stricte, j'avais peur de verser dans un look un peu trop "mémé", alors j'ai ajouté un élément un peu plus "rock" avec ce t-shirt de chez Zara aux épaules et au col en cuir. De la même façon, j'ai évité les talons pour un look plus "décontracté" que "Madame" avec mes bottines à lacets noires. J'espère avoir réussi le mix au final pour avoir un look qui me ressemble en décalant certaines pièces, mais en gardant une certaine coordination. Je vous embrasse et vous souhaite une belle semaine...




Chanson du titre : You raise me up - Josh Groban.

28.4.13

* Je te veux dans ma stereo | deuxième *

Me revoici en ce dernier week end d'avril  pluvieux voire neigeux pour ma part  pour un nouvel épisode de *Je te veux dans ma stéréo*. Encore une fois, le choix n'a pas été simple, je vous le dit. J'ai du changer quinze fois d'avis avant de vous faire cette sélection. Sans nul doute, si je la refaisais au moment où vous me lisez elle serait différente. Je pourrais d'ailleurs vous faire des articles de ce type sans fin, tous les dimanches de l'année, sans aucune difficulté, c'est une certitude. Au final, une sélection variée je pense, car cela correspond à ce que j'écoute et que mes goûts varient d'une semaine à l'autre, un peu en fonction de ce qui me trotte dans la tête vous voyez, je suis sûre que vous me comprenez.

En effet, je pense que je suis loin d'être la seule à faire varier mon Ipod et ma sélection Deezer en fonction de mes états d'âme, de mon humeur et de mes envies. Pour cette fois encore, ce sont des titres que j'écoute depuis des mois voire des années, des valeurs sûres pour moi, dont je ne me lasse pas. La prochaine fois, ça ne sera que des titres récents  j'ai déjà commencé à rédiger l'article en réalité. Je ne sais pas quels est votre rapport à la musique mais moi en tout cas, il y a un moment où je ne peux pas être sans, c'est dès que je suis sur le blog. Mes articles, je les écrit systématiquement en étant connectée à Deezer, je dirais même que je ne sais pas faire sans. Une espèce de bulle se forme alors autour de moi et me permet de me concentrer. Je vous embrasse et vous souhaite une belle journée...
g
Etienne Daho - Ouverture

"Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous, pas de coïncidence Aller vers son destin, l'amour au creux des mains, la démarche paisible Porter au fond de soi, l'intuition qui flamboie, l'aventure belle et pure Celle qui nous révèle, superbes et enfantins, au plus profond de l'âme Porté par l'allégresse, et la douceur de vivre, de l'été qui commence."



✯✯✯

Keren Ann - Sailor and widow


"He was a sailor A sailor at sea and a sailor of love And he thought he could save her Save her from innocence up and above 'cause he never knew freedom and under the duvet He stayed for a lifetime without any government Help or assistance ."


✯✯✯

France Gall - Ella elle l'a

"C´est comme une gaieté Comme un sourire Quelque chose dans la voix Qui paraît nous dire "viens" Qui nous fait sentir étrangement bien C´est comme toute l´histoire Du peuple noir Qui se balance Entre l´amour et l´désespoir Quelque chose qui danse en toi Si tu l´as, tu l´as."


✯✯✯

BB Brunes - Coups et blessures


"Tu me plaques comme une affiche au mur, je porte plainte pour coups et blessures, j'étais a deux doigts de finir fou de toi , fou de toi. 200 watts, en paire de bottes, délicate et désinvolte, les yeux flous perçants , si loin de tout , quand elle me fait la moue c'est tout mon coeur qui bout."


✯✯✯

Alain Bashung - La nuit je mens


"La nuit je mens Je prends des trains à travers la plaine La nuit je mens Je m'en lave les mains J'ai dans les bottes des montagnes de questions Où subsiste encore ton écho Où subsiste encore ton écho. J'ai fait la saison Dans cette boîte crânienne. Tes pensées Je les faisais miennes."


Chanson du titre : Stereo - BB Brunes.

25.4.13

* Croire en toi qui n'est pas si sombre *



Aujourd'hui, pour vous prouver que je sais porter autre chose que des couleurs "tristes" comme le noir, le gris et le blanc, et aussi que quelquefois j'achète des imprimés aussi, je vous présente mon nouveau sweat. Je n'ai pas hésité une seconde en le voyant chez Pimkie  même si cela peu sembler un peu surprenant pour moi. J'ai aimé la douceur et la fraîcheur qu'il dégage. Il est certain que je n'ai que très peu de pièce similaire dans mon dressing et, sans vouloir en faire une habitude, j'apprécie de l'avoir. Avec l'arrivée tant attendue des premiers rayons de soleil il y a quelques semaines, j'ai vraiment aimé avoir ce sweat aux couleurs douces. D'ailleurs, j'imagine déjà quelles pourront être les prochaines associations lorsque les températures seront encore meilleures... Une jupe rose ou une jupe beige, peu importe, je languis déjà ! Il sera parfait dès que j'aurai envie de douceur et de romantisme.

Pour cette fois, ça sera tout simplement avec un jean slim et une paire d'escarpins à talons argentés de chez H&M. Je ne suis pas encore prête à ôter mes collants. Du coup, oui, encore un pantalon ! Décidément cette semaine ! Ne cherchez pas, c'est la mi-saison et c'est toujours un moment un peu critique pour moi... J'ai vraiment du mal à m'habiller durant ces périodes de l'année et le recours au jean est bien plus une habitude que le reste de l'année. Mais la composition de mes tenues se fait beaucoup moins naturellement et me demande bien plus de réflexion et de réajustement, je dois avouer. Pour le sac à main, instinctivement, j'aurai choisi un beau rose foncé mais je n'en ai pas — j'ai encore des progrès à faire en matière de couleur c'est certain, alors j'ai opté pour ce sac besace vert d'eau, une couleur que j'estime printanière. Je vous embrasse et vous souhaite une belle fin de semaine...







Chanson du titre : Elephant - Collective mon amour.

22.4.13

* Je te cherche tu te perches, c'est assez de jouer à chat *


Il m'a fallu plus de temps que je croyais pour revenir finalement, j'avais vraiment besoin de faire une pause avec le blog au final. Et encore, quand il a s'agit de faire des photos hier pour publier aujourd'hui j'ai bien cru que je n'y arriverais pas. Je voulais revenir en essayant de vous regarder de face mais je me suis vite aperçue que ça ne serai pas possible. Au lieu d'en faire une torture, j'ai repris mes mauvaises habitudes. Mais je suis là, peut être certaines apprécieront quoi qu'il en soit. Voilà pour les états d'âme, parlons maintenant de mon look, comme habituellement. Il y a nettement plus de révolution sur ce point là car, non seulement je suis en pantalon, mais, en plus, je suis à plat ! Et vous savez quoi, j'adore cette tenue. Je suis vraiment convaincue par ce look, j'aime énormément le porter. Dans mon dernier article - interview de samedi je vous parlais justement de cette envie d'évolution, cette silhouette en est le résultat. Assez spontanément, j'ai composé ce look sans trop me poser la question des talons.

J'ai acheté cette chemise la semaine dernière chez Pimkie et comment n'aurai-je pas pu être séduite par ces petits pois délavés sur le jean. En réalité, je l'avais l’entraperçue il y a plusieurs semaines déjà, mais je ne m'étais pas arrêté, à tel point que je ne savais même plus dans quelle enseigne elle se trouvait. J'ai cru, un instant, que c'était chez Cache Cache car il en existe une quasi similaire mais, pour ma part, je préfère toujours les articles de l'enseigne Pimkie. Si j’étais ravie de la trouver, j'ai pourtant mis du temps à l'associer. Avec une jupe, elle ne  me convenait pas de toute façon, puis l'envie de la porter de façon un peu plus cool. Alors du coup, j'ai choisi mon slim en velours fin de chez Zara TRF. Enfin, pour les bottines, mes bottines à clous achetées cet hiver chez Etam et vraiment très très peu portées  à l'orée du printemps il était temps. Je vous embrasse et vous souhaite une belle semaine...





Chanson du titre : Après moi le déluge - Alex Beaupain.

20.4.13

* Je vous livrerai tout jusqu'au bout de mes cils *


Il y a à peu près un an déjà, j'avais répondu aux questions que souhaitait me poser une des mes lectrices les plus fidèles je crois, de celles que l'on appelle "anonyme" car elles ne possèdent pas de blog, Aurélie. Aussi, lorsqu'elle m'a proposé il y a plusieurs semaines déjà que l'on recommence, je me suis prise au jeu avec plaisir. C'est assez amusant d'ailleurs de connaître vos interrogations à mon sujet ! A ce titre, je ne remercierai jamais assez tout ceux ou celles qui prennent le temps de sortir de l'ombre, de me laisser leurs impressions en commentaire, qui permettent ainsi de faire de ce blog un lieu d’échange, qui me permettent de me sembler moins seule à parler ici ! Un grand merci également car cette semaine nous avons franchi la barre des 1000 likes sur la page facebook du blog et, rien que pour ça, cette aventure est juste incroyable. Alors, pour clôturer cet intermède de deux semaines sans post look, voici donc une petite interview. Si vous qui me lisez avez des questions d'ailleurs, je vous invite à me les poser, pour un prochain article qui sait ! Je vous embrasse et tout particulièrement Aurélie puisqu’elle est à l'origine de cet article...

J'ai remarqué un grand changement chez toi concernant les chaussures, pourquoi ?
Alors oui effectivement, depuis cet automne, il y a eu un énorme changement concernant mon shoesing : en effet, je porte désormais du plat. Pour ceux qui suivent mon blog depuis longtemps, vous aviez compris que Chanelene sans des talons ce n’était pas vraiment Chanelene. J’aime l’effet élancé que donne à la silhouette les talons et je n’ai pas changé d’avis sur ce point. Mais en fait, mon changement concernant les chaussures est lié à mon mode de vie et un peu à une question d’envie aussi. Mode de vie d’abord car j’ai déménagé et là où auparavant je naviguais beaucoup en voiture – notamment pour aller au travail – je suis désormais à pied et dans le quartier historique de ma ville – ce qui implique des rues pavées… Pour des questions pratiques, vous comprenez donc qu'il me fallait des chaussures plates – ne serait-ce que pour pouvoir alterner. Et puis une question d’envie aussi un peu il faut dire. J’avais envie d’essayer autre chose, de me donner un nouveau style un peu décontracté, une impression de tourner un peu en rond en réalité j'avoue. Je voulais pouvoir varier. Si le défi du plat est largement réussi pour l’hiver comme vous l'avez certainement constaté, je pense qu’il sera nettement plus compliqué pour l’été. Je n’ai en effet aucune idée d’un style de chaussures qui pourraient me plaire pour cette saison car le plat, je trouve, ne met pas vraiment en valeur mon pied. A suivre donc, mais attendez-vous au retour des talons au fur et à mesure de la saison. L’amorce est déjà bien entamée d'ailleurs si je me souviens de mes choix au quotidien depuis deux semaines...

Quels autres changements voudrais-tu faire?
Au niveau des changements, j’aimerais également pouvoir porter plus facilement des pantalons. Cela fait des mois que j’en parle mais, dans le même esprit d’ouverture de mon dressing, je souhaiterais pouvoir varier mes looks avec des pantalons au lieu de porter quasi systématiquement des jupes. Mais là le défi est immense pour moi et malgré mes diverses tentatives, je ne suis toujours pas convaincue… Surtout quand il s’agit d’allier le pantalon et les chaussures plates. Le défi me semble insurmontable encore ! Je pense que ma silhouette est plus adaptée aux jupes, et puis je n’ai pas de complexe à montrer mes jambes alors il est vrai que j’en profite. D'ailleurs, combien de fois j’ai posté un look sur le blog en pantalon et en débriefant les photos je me suis dit « Quel dommage d’avoir fait le choix d’un pantalon ! ». Les pantalons, j’en porte finalement surtout aux mi-saisons lorsqu’il fait encore trop froid pour ne plus porter de collants mais trop chaud pour ne pas me sentir ridicule dedans. Je vais tenter de maximiser la période durant laquelle je les porte tout de même, que ce ne soit plus un vêtement choisi par défaut.

Que penses-tu de la phrase de Coco Chanel: « la mode se démode, le style reste »?
Je ne peux qu’approuver cette phrase car j’ai parfaitement conscience que je suis loin d’être la plus mode des bloggeuses mais je pense avoir mon style à moi, peut-être plus intemporel mais surtout qui n’est pas fluctuant en fonction des saisons parce que la pièce sera démodée. Je me plaît à avoir des vêtements que je sais que je pourrais porter d’une saison à l’autre et que je pourrais associer de différentes manières. Puis, de toute façon, suivre la tendance c’est aussi suivre les couleurs de la saison et moi et les couleurs ça fait deux, vous le savez. Mes looks, je les veux féminin et avec une touche chic, c'est le plus important pour moi. Je ne cherche absolument pas à être tendance et abattez-moi si vous voyez un jour que je le deviens trop car c’est que je me mentirais à moi-même. J’espère surtout avoir mon style à moi, bien identifiable. Mes looks ne sont pas composés uniquement dans le but de vous les présenter sur le blog, ce sont mes looks du quotidien. Vous ne me verrez donc pas en manches courtes en hiver juste pour vous présenter mon nouveau tshirt ou en escarpins pieds nus alors qu'il fait 2°C !

Que penses-tu si je te dis que tes tenues sont inspirantes?
Je pense que... euh… Je n’en ai absolument pas conscience ! J’avoue que je fais presque ce blog dans un but uniquement égoïste tellement je n’ai pas conscience que les looks que je compose puisse donner des idées à certaines de mes lectrices. Je suis ravie si c’est le cas ! Peut être puis-je donner l'envie d'acheter une pièce d'une collection actuelle aussi quelquefois, je ne sais pas... C'est difficile de mesurer l'impact que l'on a sur les autres. Les commentaires sont un peu là pour ça, mais ils ne le reflètent pas en tout cas.

D’où te proviennent les idées de tes tenues?
Généralement de ma petite tête ! Quand je veux composer mon look, je réfléchis à une pièce de mon dressing que j’aimerais porter et je l’associe un peu comme ça vient. Assez spontanément généralement – sauf grosse crise existentielle, mais vous connaissez vous aussi certainement le "Je n'ai plus rien à me mettre !", plantée devant le dressing, désespérée... Je ne lis pas les magazines de mode de toute façon. Je pense que je copie certainement quelquefois des idées que j’ai pu voir sur des blogs ou sur des filles dans la rue. On s'inspire forcément quelque part de ce que l'on voit avec plus ou moins de conscience, je ne sais pas trop. Ma démarche n'est pas réfléchie encore une fois.


Chanson du titre : Je ne vous parlerai pas d'elle - Jean Jacques Goldman.

14.4.13

* Juste une mise au point pour un petit clin d'oeil de survie *


Je n'avais pas du tout prévu de vous parler de cela aujourd'hui mais peut être certain(e)s auront remarqué mon absence de publication depuis quelques jours, comme habituellement, ou peut être avez-vous vu mon message lundi dernier sur la page facebook du blog. Mon article du jeudi ainsi que celui du dimanche  qui étaient déjà prévus, je les aient en effet déprogrammés. Alors, je viens vous délivrer ici le résultat de ma réflexion quant à la poursuite ou non de ce blog. J'ai pris le temps de réfléchir, de me détacher un petit peu cette semaine de ce qui est devenu une habitude quotidienne pour moi, presque une drogue : faire ce blog. Je vois bien que j'en lasse voire en agace quelques un(e)s avec mes poses qui sont toujours identiques et sachez que je me saoule moi-même sur ce point. Fréquemment, l'un(e) d'entre vous me fait la remarque, totalement justifiée, qu'il faudrait que je varie et que je cesse de regarder systématiquement sur le côté. 

Je comprends que pour vous s'en dégage une certaine monotonie, monotonie accentuée probablement par le fait que je ne porte pratiquement pas de couleurs. Mais, sur ce point, je ne changerais pas, je n'en ai aucunement la volonté. Comme toujours, je ne modifierai pas mon style pour vous sembler plus tendance. C'est mon style personnel, s'il ne plaît pas je ne pense pas que l'on s'attarde sur mon blog de toute façon. En revanche, pour celles qui apprécient ma façon de m'habiller, je déplore de vous lasser. Mais je le comprends totalement, sachez-le. J'ai parfaitement conscience de ce gros point noir et sachez que je ne me délecte pas en regardant mon blog et en me disant qu'il est parfait.

Mais, la vérité c'est que, j'ai beau y réfléchir, je crois que je n'arriverais pas à faire différemment. Ou sinon c'est un travail sur moi à faire bien plus long que prendre la simple décision de fixer l'objectif. L'envie je l'ai, mais il y a des choses plus faciles à dire qu'à faire. La vérité c'est que c'est un travail énorme pour moi de me regarder et d'essayer de vous faire croire, ne serait-ce qu'un petit peu, que je suis juste un peu jolie. Et je n'y parviens pas autrement qu’en vous épargnant mon regard bête et mes lèvres crispées sur des photos où je regarderais de face. Il est vrai toutefois que je parviens bien plus facilement à vous regarder en intérieur... La vérité, c'est j'adore faire mon blog mais il y a vraiment un moment que je déteste plus que tout, c'est le moment de la prise des photos. C'est une vraie contrainte pour moi. Alors je fais ça le plus rapidement possible, avec des systématismes qui font que je sais que ça fonctionnera et que mon article ne restera pas dans les brouillons. J'ai toujours dit, et je le répète encore aujourd'hui que, si je pouvais, je couperais ma tête sur les photos mais je trouve quand même qu'il est important de la conserver pour une harmonie de silhouette. Au début, je la baissais, puis j'ai détourné le regard. Je ne fais pas ce blog pour me montrer et faire de belles photos de moi, que l'on soit clair. Mes posts looks sont uniquement pensés pour vous montrer mes vêtements et leur association  c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je fais autant de photos de détails.

Alors tout cela pour vous dire que, oui, je vais reprendre mon blog, je pense, parce qu'il correspond à une période de ma vie que j'ai encore envie de prolonger. Parce que j'ai envie de continuer cet espace qui, j'espère, me ressemble malgré tout. Je vous prie de prendre ce qu'il y a à prendre et de laisser les défauts, si vous arrivez à passer outre. Vos réflexions je les entends et elles mûrissent en moi. Merci à ceux qui ont eu le courage de me lire et peut être m'ont un peu comprise. Je reviendrais dans les jours à venir je pense. Je vous embrasse...

Chanson du titre : Juste une mise au point - Jackie Quartz.

8.4.13

* You'll never feel happy, until you try *


Je vous ai parlé il y a quelques semaines déjà de l'ersatz de la jupe peplum de Zara sortie par Pimkie cette saison  quand bien même on peut parler d'ersatz dans la même gamme de prix et de qualité... Disons l'identique, plus simplement. Et depuis que je l'ai acheté une taille au-dessus chez Pimkie, j'ai bien du mal à la quitter. A tel point que je suis à deux doigts d'en commander un nouvel exemplaire sur l'e-shop au cas où il m'arrive un drame. Oui j'en suis parfaitement capable en plus ! Elle est parfaite selon moi et me correspond réellement. Bien plus au final que l'ersatz chinois de la jupe drapée T d'Alexander Wang  et là pour le coup l'expression est bien de mise  que je porte au final très rarement. Cette jupe va avec tout c'est juste incroyable. J'en suis réellement folle... Vous allez la voir énormément ici, c'est une certitude.

Pour cette fois, je l'ai associé à un sweat noir de chez Pimkie. Même le sweat shirt fait très classe avec cette jupe, je trouve. Quand je l'ai acheté, je n'ai pas hésité un seul instant malgré sa coupe et sa matière car il avait le détail qui m'a fait craquer : des étoiles de différentes tailles en dentelle. Cela le féminise tellement que, du coup, il était devenu une pièce faite pour moi soudainement. Pour rester dans le côté chic du look, j'ai ajouté ce collier shoppé chez H&M il y a quelques semaines et déjà oublié au fin fond de ma boîte à collier. C'est en cherchant tout autre chose que je l'ai retrouvé, et j'avoue qu'il aurait bien été malheureux que je l'oublie tellement je n'avais pas hésité un seul instant en le voyant en boutique. Juste une ceinture pour marquer la taille et mes bottines plates à lacets  un peu comme d'habitude quoi ! Je vous embrasse et vous souhaite une belle semaine...






Chanson du titre : Happy -C2C.     hanson du titre : Happy -C2C                              

7.4.13

* Je me ferais belle à te crever les yeux - les parfums *





Je reviens ce dimanche pour vous parler parfums avec mes 3 chouchous. Fruité, fleuri, léger, capiteux... Moi, mes parfums, je les aime avant tout sucrés et avec un petit côté régressif si possible. Bien sûr, je les porte en fonction des saisons car toutes les odeurs ne s’accommodent pas à tous les temps selon moi. L'été, je favorise les notes plus légères alors qu’en hiver je me permets des parfums un peu plus présents et affirmés. Pour les mi-saisons, j'opte souvent pour la douceur, c'est là que le sucré est le plus important pour moi. Bien sûr, ponctuellement, j'achète d'autres parfums que j'aime énormément et que je ne pourrais également que vous recommander, comme Womanity de MUGLER ou encore Coco Mademoiselle de CHANEL. Je les adore également, mais quand il a fallu faire un choix pour vous présenter ici mes préférés, ce sont ces 3 là qui sont sortis du lot. 

Je trouve qu'il est assez difficile de choisir un parfum qui nous convienne, surtout quand on voit le nombre de fragrances proposées en boutique... Et puis, bien sûr,  il faut voir comment notre peau va réagir à cette odeur de base. Toujours est-il que je dois avouer que je n'ai jamais trouvé une seule vendeuse en parfumerie qui comprenne vraiment ce dont j'avais envie... C'est donc à force de tester des parfums sur les petits bouts de papier que j'ai trouvé ces 3 là. Et encore, régulièrement, je tente de trouver une nouvelle perle rare qui me fasse chavirer. Et vous, quels sont vos chouchous ? Je vous embrasse et vous souhaite une belle journée...

Un parfum de mi-saison
Enchanteur et gourmand : Nina de Nina RICCI


Un parfum d'été
Romantique et fleuri : Cerisier du japon de THE BODYSHOP
Un parfum d'hiver
Envoûtant et sensuel : Loverdose de DIESEL


Chanson du titre : Belle à en crever - Olivia Ruiz.